Des combattants de Boko Haram se font passer pour des réfugiés