Décès d’un soldat français de l’opération Barkhane 

alexis guaratoL’Élysée et le ministère de la Défense ont annoncé aujourd’hui le décès d’un soldat français de l’opération Barkhane, des suites de ses blessures. Il s’agit du sergent-chef Alexis Guarato du commando parachutiste de l’air n°10 (CPA 10) d’Orléans. Son véhicule avait sauté sur une mine le 13 octobre dernier, le blessant ainsi que deux autres membres des forces spéciales, près de Tessalit, lors d’une mission de reconnaissance.

Il avait notamment été engagé en Afghanistan, en Côte d’Ivoire et dans la bande sahélo-saharienne au sein du groupe d’action CPA 10. Il s’était engagé en 2001 dans l’Armée de l’air comme spécialiste des communications et avait très vite été repéré pour les forces spéciales, qu’il avait intégrées en 2007 au sein du CPA 10. Selon L’Est Républicain, ce soldat était originaire de Lorraine. Il était né en 1980 à Metz.

C’est le 14ème soldat français à mourir dans des opérations au Mali entre l’opération Serval et l’opération Barkhane.