De quelle façon peut-on conclure que cette situation est dans le meilleur intérêt de l’enfant ?…

By SalonBeige

En cette journée internationale de la famille, voici une anecdote ubuesque du lobby des cinglés au Québec :

« En 2013, un  » couple lesbien », Christiane et Johanne, signent avec Jonathan, devant notaire, un document intitulé  » Entente pour mettre un enfant au monde ». Le texte stipule que ces trois personnes désirent  » individuellement et coopérativement mettre au monde et aimer un enfant, dans un contexte d’amour et de diversité ».

C’est Johanne qui doit porter l’enfant, conçu théoriquement par fécondation artificielle avec le sperme de Jonathan, en fait conçu de façon nettement plus naturelle à En savoir plus

Via:: Le Salon Beige