Dans le Val de Marne, le réchauffement a atteint un policier