Daech « créé » par les USA pour détruire le gouvernement syrien 

C’est un rapport du DIA américain (une des agences du renseignement américain) datant d’août 2012 et obtenu par l’organisation Judicial Watch qui nous l’apprend : les gouvernements occidentaux se sont alliés en toutes connaissances de cause avec des rebelles liés à Al-Qaïda afin de nuire au régime syrien, soutien dont l’un des effets a été le renforcement des islamistes syriens jusqu’à la rupture avec Al-Qaïda et la création du sinistre Etat Islamique.

Le document en question, consultable ici, que bien peu de médias ont repris malgré son caractère explosif, établit que les pays occidentaux ainsi que la Turquie et les pays du Golfe ont soutenu des groupes islamistes violents en Syrie afin de déstabiliser Assad et que ces mêmes puissances souhaitait l’émergence d’une « Principauté salafiste » en Syrie afin d’isoler le régime syrien. Le rapport mentionne plus loin que le risque est grand de voir s’unir les différents groupes terroristes de la zone visant à la création d’un état islamique en Irak et en Syrie, et que ce soutien des pays occidentaux et arabes favorise largement ce mouvement. L’apparition d’une telle organisation terroriste « créerait de graves dangers concernant l’intégrité du territoire irakien » et la protection de sa population.

Ces révélations contredisent largement la ligne officielle des différents pays impliqués dans la guerre civile en Syrie, puisque, contrairement aux déclarations des gouvernements concernés, l’aide militaire, logistique et humanitaire a largement été fournie à des combattants se réclamants du Jihad, ces forces étant les seules à être jugées suffisamment capables de lutter contre le gouvernement syrien. Et ce soutien a été maintenu et intensifié pendant plusieurs années alors que le rapport montre très clairement que les gouvernements étaient tout à fait au courant du risque d’explosion qu’une telle alliance favorisait.

L’hypocrisie des gouvernements occidentaux n’a pas de limite quand on considère que la coalition menée par les États-Unis pour combattre l’État Islamique est composée des mêmes pays que ceux, qui trois ans auparavant, appelaient de leurs vœux la création d’une « Principauté salafiste » en Syrie. Et s’attendaient sans état d’âme à ce que leur soutien provoque une « unification du Jihad des sunnites en Irak et en Syrie » !