Cuba: la construction de la première église depuis 1959 est en bonne voie

Selon l’agence Fides, l’Eglise catholique à Cuba pourra construire un nouveau lieu de culte sur l’île, qui sera le premier depuis la révolution de 1959. Le lieu choisi par l’archidiocèse de la Havane est une petite ville de la province occidentale de Pinar del Río. La nouvelle église sera dédiée au Sacré-Cœur de Jésus et occupera une superficie de 200 m2 au centre de Sandino, la plus importante commune de la province. Elle pourra accueillir environ 200 personnes assises, ainsi que l’a annoncé l’Evêque de Pinar del Río, S.Exc. Mgr Jorge Enrique Serpa Pérez. Selon les données de l’Archidiocèse de La Havane, 60% de la population cubaine – sur un total de 11,1 millions d’habitants – sont catholiques et il existe sur l’île 650 églises alors qu’y sont présents 340 prêtres et 600 religieux.

L’autorisation de la construction d’une nouvelle église avait été donnée le 9 septembre 2014. On avait déjà des indications sur une possible construction d’église à la mi-août dernière grâce au site fait-religieux.com. Elle devrait être construite à Santiago de Cuba, la deuxième ville du pays, au sud-est de l’île, où les paroissiens de San Pedrito étaient obligés depuis 2012 d’écouter la messe en pleine rue après que l’ouragan Sandy ait détruit leur église. Symboliquement, une partie de la future construction devrait avoir comme charpente les poutrelles en acier qui avaient servi pour la scène depuis laquelle Benoît XVI s’était adressé à la foule lors de sa visite en 2012. Le projet est financé par la paroisse de Saint Lawrence, à Tampa, en Floride, où réside une importante communauté d’exilés cubains. Si on n’en parle plus depuis, le projet ne semble pas pour autant abandonné et une deuxième église devrait voir le jour après celle de Sandino.

Pour cette dernière, l’église a déjà l’argent nécessaire. Une bonne part des 50 000 dollars (39 000 €) nécessaires à la construction ont été collectés par cette même paroisse Saint-Lawrence de Tampa, jumelée avec la paroisse de Sandino. Début février, il manquait encore 40 000 dollars. La levée de l’embargo a permis l’envoi d’argent.

Au mois de décembre, on apprenait que les autorités cubaines avaient commencé la restitution de maisons, d’églises paroissiales, de terres et de bâtiments à leurs anciens propriétaires. C’était le résultat d’un discret processus porté par le pape François devenu médiateur entre Cuba et les États-Unis pour obtenir un dégel historique. Les relations entre l’Eglise et l’état cubain sont en constante amélioration: autorisation des processions publiques, proclamation du Vendredi Saint comme jour férié et la transmission télévisée du Message du Cardinal Ortega. Jean-Paul II et Benoit XVI ont tous les deux effectué une visite dans ce pays.