Chine: la campagne de résistance des chrétiens contre l’abattage des croix des églises continue

Le site Églises d’Asie donne des nouvelles sur la situation des chrétiens chinois et notamment sur l’abattage des croix des églises par les autorités. Dans la province di Zhejiang, quelque 1 200 croix plantées au sommet des lieux de culte ont ainsi été démontées ou déplacées, et plusieurs dizaines de lieux de culte détruits.Mais les catholiques et protestants chinois protestent de plus en plus ouvertement contre ces destructions. Des photos de destructions sont diffusées sur les réseaux sociaux. Le 27 juillet dernier, l’évêque « officiel » du diocèse catholique de Wenzhou, Mgr Zhu Weifang, a publié, avec 26 de ses prêtres, une lettre ouverte pour appeler « les catholiques chinois et toutes les personnes animées par un sens de la justice à ne pas rester silencieux et à élever la voix ensemble ». Evoquant une « persécution qui se renforce », le prélat âgé écrit : « En tant que citoyens chinois, nous aspirons à une démocratie plus complète et à un véritable Etat de droit.» Avec plusieurs prêtres et derrière une banderole, Mgr Zhu est allé porter sa lettre aux autorités provinciales. En réponse, il lui a été signifié qu’il devait se taire, faute de quoi lui et les catholiques de Wenzhou pourraient se retrouver en prison. Selon un avocat chrétien de Wenzhou, cité par l’agence Ucanews, « les gens ont peur mais ils sont déterminés et ne veulent pas qu’on les fassent taire ». Des fidèles occupent les lieux de culte 24h/24. Les mouvements de protestation se multiplient dans plusieurs provinces.

Églises d’Asie évoque également une portée internationale sur cette campagne de destruction de la part des autorités chinoises. En juillet, à Washington, Marco Rubio, sénateur et candidat à l’investiture républicaine pour la présidentielle de 2016, a présidé une audition au Congrès à propos de « la persécution religieuse en Chine ». Les associations américaines de défense des chrétiens chinois multiplient les initiatives pour dénoncer ce qui se passe au Zhejiang.