Chine: arrestation de chrétiens qui voulaient empêcher le retrait d’une croix d’un clocher

Une vingtaine de chrétiens montés sur le toit d’une église de la ville de Huzhou, province du Zhejiang, à l’est de la Chine, afin d’empêcher les autorités de retirer du clocher la croix, ont été arrêtés. Les protestataires étaient juchés sur le toit depuis le début du mois de juillet, pour défendre le lieu religieux, certains d’entre eux menaçant de sauter du clocher si le gouvernement local continuait avec ses plans d’élimination des croix des églises. La chaleur intense, l’humidité et les conditions difficiles du séjour sur le toit affaiblissent les manifestants. Les autorités ont arrêté au moins sept personnes appartenant à une communauté protestante appelée « Amour sacré ». La protestation intervient à un moment d’intenses campagnes publiques de retrait des croix par les autorités du Zhejiang, l’une des provinces de la Chine avec le plus grand nombre de communautés chrétiennes protestantes. Le gouvernement provincial soutient que la suppression de ces symboles, qui a commencé l’année dernière, a seulement des raisons sécuritaires alors que les groupes chrétiens disent qu’il s’agit une attaque contre la liberté religieuse. On estime à environ 60 millions le nombre de croyants en Chine. Plus de la moitié d’entre eux, soit environ 37 millions, sont regroupés en congrégations non affiliées au gouvernement.