C’est le gouvernement qui veut entraver la liberté des opposants à l’avortement à exprimer leurs arguments

Communiqué d’Alain Escada, président de Civitas :

« Ce jeudi 1er décembre 2016, les députés débattent d’une proposition de loi qui prétend élargir le délit d’entrave à l’interruption volontaire …read more

Source:: Le Salon Beige