Bioéthique : non à la censure de la novlangue

By SalonBeige

Intervention de Blanche Streb, directrice de la Formation et de la Recherche d’Alliance Vita.

Face à une société qui impose la censure de la novlangue et des figures rhétoriques stigmatisant ceux qui sont contre le « progrès », qui n’est rien d’autre que l’imposition du relativisme moral, face à l’auto-censure que nous nous imposons à nous même, Blanche nous rappelle, à nous même, et à cette ultime vérité : notre combat est D’ABORD culturel. Il est celui du SENS. Les mots ont un sens. Utilisons les.

Refusons de nous faire imposer ces expressions absurdes comme « orphelins de la République », pour désigner ces enfants En savoir plus

Via:: Le Salon Beige