FN: Aymeric Chauprade veut se réconcilier avec Marine Le Pen 

Après avoir été écarté de son poste de conseiller ainsi que de celui de chef de la délégation FN au parlement européen, le député européen frontiste Aymeric Chauprade a annoncé sa démission de son poste de président du Mouvement pour l’Europe des Nations et des Libertés dans une lettre ouverte à Marine Le Pen, publiée sur son site et diffusée sur les réseaux sociaux. Ce mouvement avait été créé le 3 octobre dernier par Marine Le Pen et ses alliés politiques au Parlement Européen, comprenant des représentants du Front National, de la Ligue du Nord, du FPÖ autrichien. Cette structure était extérieure au Parlement européen et devait suppléer la création d’un groupe politique au sein du Parlement. Marine Le Pen doit désormais nommer un nouveau président.

Cette démission fait suite aux nombreux différends, qui ont eu lieu ces derniers mois entre Aymeric Chauprade et Marine Le Pen, l’un accusant le FN de ne pas accepter une certaine liberté d’expression et l’autre dénonçant une indiscipline récurrente. Le député européen semble désormais vouloir chercher la réconciliation:« Je comprends la préoccupation qui est la tienne de ne pas lier ces titres à une liberté de parole et d’écriture à laquelle je tiens beaucoup, comme je te l’ai toujours dit, avant même mon engagement au Front National. »  Sur le fond, Aymeric Chauprade ne change pas sa ligne mais ne veut pas être celui qui divise:« l’unité du mouvement, derrière toi, et au service des fondamentaux de notre parti, est un bien précieux qu’aucun patriote sincère ne saurait altérer. » Cette lettre laisse penser qu’on va vers l’apaisement entre Aymeric Chauprade et Marine Le Pen, qui se sont opposés à travers médias interposés !