No Picture

Condamnations internationales de l’agression tripartite américano-franco-britannique contre la Syrie

14 avril 2018 S C 0

Capitales/ Plusieurs pays ont condamné vivement l’agression américano-franco-britannique menée contre la Syrie.

Le président de l’équateur Ivo Morales a condamné vivement l’agression, le qualifiant d' »attaque hystérique du président américain Donald Trump contre le peuple syrien».

Cité par l’AFP, le président Morales a dit : « Hier, les Etats-Unis s’était servi du prétexte de l’arme chimique pour envahir l’Irak, et aujourd’hui, ils font la même chose avec la Syrie».

De même, le ministère biélorusse des Affaires étrangères a condamné vivement l’agression tripartite américano-franco-britannique contre la Syrie.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le ministère a appelé toutes les parties concernées à cesser immédiatement d’utiliser la force En savoir plus

No Picture

Le ministère iranien des AE : L’agression tripartite américano-franco-britannique contre la Syrie constitue une violation du droit international

14 avril 2018 S C 0

Téhéran/ L’Iran a fermement condamné l’agression tripartite américano-franco-britannique contre la Syrie, affirmant qu’elle constitue une violation du droit international.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le ministère iranien des AE a dit que cette agression constitue une violation flagrante du droit international et de la souveraineté des territoires syriens, mettant en garde contre les répercussions et les effets régionaux et internationaux de l’agression, imputant aux Etats-Unis et à leurs alliés la responsabilité des répercussions de cette aventure.

Le ministère iranien a affirmé que l’agression est intervenue après la défaite des terroristes dans la Ghouta orientale, afin de compenser leurs pertes et d’obtenir le En savoir plus

No Picture

Le commandement général de l’armée : Les défenses antiaériennes syriennes ont repoussé avec précision les missiles de l’agression

14 avril 2018 S C 0

Damas / Le Commandement général de l’armée et des forces armées a indiqué qu’une agression perfide avaient été déclenchée aujourd’hui à 03h55 par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France en lançant 110 missiles environ sur des cibles syriennes à Damas et dans d’autres zones.

Dans un communiqué, le Commandement général de l’armée a fait savoir que les défenses antiaériennes syriennes avaient repoussé avec précision les missiles de l’agression et avaient abattu la majorité d’eux , disant :  » Certains missiles ont visé un bâtiment du centre de recherches à Barzeh qui contient un centre d’enseignement et des laboratoires scientifiques En savoir plus

No Picture

Damas : L’agression américano-franco-britannique contre la Syrie est une transgression du droit international

14 avril 2018 S C 0

Damas / La Syrie a condamné avec les termes les plus sévères l’agression américano-franco-britannique contre elle, affirmant que cette agression constitue une transgression du droit international et des principes de la Charte de l’ONU.

Dans une déclaration qu’elle a donnée à SANA, une source officielle du ministère des AE et des Expatriés a souligné que l’agression menée par les régimes d’hégémonie occidentaux était due à la déception du plan conspirateur contre la Syrie et une riposte à l’éradication de leurs agents des groupes terroristes devant la progression de l’armée arabe syrienne.

 » Cette agression qui intervient simultanément avec l’arrivée d’une mission d’enquête En savoir plus

No Picture

Moscou : L’agression contre la Syrie a visé un pays souverain

14 avril 2018 S C 0

Moscou / La porte-parole du ministère russe des AE, Maria Zakharova, a affirmé que l’agression tripartite américano-franco-britannique contre la Syrie avait visé un pays souverain qui tentent depuis des années de retourner à la vie après l’agression terroriste.

Zakharova a imputé sur Facebook aux médias occidentaux la responsabilité de l’agression contre la Syrie, parce qu’elle s’était produite en se basant sur les communiqués de ces médias.

De son côté, l’ambassadeur de Russie aux Etats-Unis, Anatolie Antonov, a averti que l’agression visant la Syrie ne passera pas sans répercussions, imputant à Washington, Londres et paris la responsabilité de l’agression.

A.Chatta

En savoir plus

No Picture

Les défenses antiaériennes syriennes repoussent une agression tripartite américaine, française et britannique

14 avril 2018 S C 0

Damas / Les défenses antiaériennes syriennes ont repoussé à l’aube une agression tripartite déclenchée par les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne contre des positions syriennes dans la périphérie de Damas et Homs.

Les correspondants de SANA ont indiqué que l’agression tripartite avait visé le centre de recherches à Barzeh et des dépôts de l’armée arabe syrienne à Homs, soulignant que les défenses antiaériennes avaient intercepté nombre de missiles et les avaient abattus.

Le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a annoncé la fin de l’agression tripartite américaine, française et britannique contre la Syrie, faisant savoir qu’il n’y a pas actuellement En savoir plus

No Picture

Sayed Nasrallah : Les menaces de Trump ne font pas peur à la Syrie

13 avril 2018 S C 0

Beyrouth / Le Secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, a affirmé que la région traverse une phase sensible et très importante devant les événements et les développements qui visent à la Syrie.

Dans une allocution qu’il a prononcée aujourd’hui lors du meeting de dévouement à la promesse, Sayed Nasrallah a fait noter qu’à chaque fois que l’armée arabe syrienne et ses alliés réalisent une grande victoire sur le terrorisme, une  » pièce de théâtre chimique » est fait par les commanditaires du terrorisme, comme c’était le cas récemment à Douma.

Ripostant aux menaces lancées par le président américain, Donald Trump, Sayed En savoir plus

No Picture

Jaafari : Nous n’autoriserons personne à agresser notre souveraineté, c’est une promesse

13 avril 2018 S C 0

New York / L’ambassadeur permanent de la Syrie auprès de l’ONU, Bachar Jaafari, a affirmé que si les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France avaient pensé qu’ils sont en mesure d’attaquer la Syrie et agresser sa souveraineté, le peuple syrien les repoussera et n’autorisera personne à agresser la souveraineté de son pays,  » c’est une promesse de tous les Syriens, non pas une menace comme ils le font », a-t-il martelé.

Lors d’une séance tenue par le Conseil de sécurité à la demande de la Russie pour débattre les menaces américaines d’agresser la Syrie, Jaafari a fait savoir que les propos En savoir plus

No Picture

Nebenzia met en garde contre les répercussions dangereuses des menaces militaires américaines contre la Syrie

13 avril 2018 S C 0

New York / L’ambassadeur permanent de la Russie à l’ONU, Vassily Nebenzia, a mis en garde contre les répercussions dangereuses des menaces militaires américaines contre la Syrie.

Lors d’une séance tenue par le Conseil de sécurité à la demande de la Russie pour débattre les menaces américaines de mener une agression contre la Syrie, Nebenzia a fait savoir que les Etats-Unis et leurs alliés envoient des forces supplémentaires au littoral syrien, disant :  » Nous sentons que Washington a choisi une ligne claire d’exécuter un scénario militaire en Syrie. Ce développement des événements menace des répercussions dangereuses sur la sécurité mondiale En savoir plus

No Picture

Moscou affirme qu’il dispose de preuves confirmant l’implication de la Grande-Bretagne dans la provocation chimique présumée à Douma

13 avril 2018 S C 0

Moscou / Le ministère russe de la Défense a indiqué qu’il dispose de preuves confirmant l’implication directe de la Grande-Bretagne dans la provocation chimique dans la ville de Damas à Ghouta est dans la banlieue de Damas.

Dans une conférence de presse qu’il a tenue aujourd’hui, le porte-parole du ministère, le général Igor Konachenkov, a dit :  » La Russie sait bien que des représentants des soi-disant  » Casques blancs » avaient fait l’objet, pendant la période s’étalant du 3 à 6 avril, de fortes pressions exercées par la Grande-Bretagne en vue d’accélérer l’opération provocatrice déjà préparée pour accuser l’armée syrienne En savoir plus

No Picture

Poutine à Macron : Nécessité de mener une enquête précise sur l’attaque chimique présumée en Syrie

13 avril 2018 S C 0

Moscou / Le président russe, Vladimir Poutine, a souligné la nécessité de mener une enquête “précise, globale et objective” sur l’attaque chimique présumée en Syrie et d’éviter les accusations avant la fin de l’enquête.

Dans un communiqué publié par le bureau de presse au Kremlin, Poutine a assuré dans un appel téléphonique fait aujourd’hui avec son homologue français, Emmanuel Macron, qu’il faut s’abstenir de mener tout acte dangereux qui constituerait une transgression flagrante de la Charte de l’ONU et qui aura des retombées imprévisibles.

Selon le communiqué, les deux parties ont échangé les points de vue sur la situation actuelle en Syrie En savoir plus

No Picture

Célébration  à Jdeidet Chibani et Achrafyet Wadi des victoires de l’armée arabe syrienne sur le terrorisme

13 avril 2018 S C 0

Banlieue de Damas/ Les populations des deux zones de Jdeidet Chibani et Achrafyet Wadi ont affirmé l’importance des victoires réalisées sur le terrorisme par l’armée arabe syrienne qui avait éradiqué les terroristes dans la Ghouta orientale.

Dans une célébration organisée aujourd’hui sur la place de la localité de Jdeidat Chibani, les habitants ont exprimé leur contentement de la victoire de l’armée et de la libération de la Ghouta des terroristes.

R.F. / L.A.

En savoir plus

No Picture

Ryabkov : Washington doit coopérer avec Moscou et l’OIAC sur l’usage présumé des armes chimiques à Douma

13 avril 2018 S C 0

Moscou/ Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov, a appelé l’administration américaine à coopérer avec Moscou et l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques  » OIAC en ce qui concerne l’usage présumé de l’arme chimique à Douma dans la Ghouta orientale au lieu de lancer les menaces.

Dans un point de presse qu’il a tenu aujourd’hui à Moscou, Ryabkov a fait noter :  » Nous croyons que les Etats-Unis peuvent jouer un rôle constructif dans cette question au lieu de menacer d’utiliser la force.

Il a insisté sur l’importance de s’assurer de ce qui s’était passé à Douma avec la participation des En savoir plus