Asia Bibi: Un millier de personnes hier soir à Paris pour exiger sa libération 

IMG_7802

Les associations Chrétienté et Solidarité et l’Observatoire de la christianophobie organisaient hier soir une manifestation à proximité de l’ambassade du Pakistan pour la libération d’Asia Bibi, cette mère de famille catholique condamnée à mort par la cour d’appel de Lahore au Pakistan pour avoir bu un verre d’eau dans le même puit que des femmes musulmanes.

Environ un millier de personnes ont répondu présent pour venir prier et protester contre cette condamnation à mort pour sa Foi et un simple verre d’eau d’une mère de famille.

De nombreux intervenants ont pris la parole pour dénoncer ce scandale hallucinant au XXI°siècle pour tout être humain civilisé.

Bernard Antony et R. Haddad de Chrétienté et Solidarité, Karim Ouchikh du CIEL-RBM, Daniel Hamiche de l’Observatoire de la christianophobie, Béatrice Bourges du Printemps Français, Jérôme Triomphe avocat de l’AGRIF et F. Pichon ainsi que des représentants de la communauté chrétienne pakistanaise et un prêtre se succédèrent à la tribune.

La plupart des intervenants adressèrent un vibrant hommage, l’assurant de leurs prières, à Asia Bibi ainsi qu’à tous les 200 millions de chrétiens persécutés partout dans le monde dont nous ne pouvons pas connaître les visages ou les voix.

Beaucoup saluèrent son courage inébranlable depuis les 5 ans qu’elle se trouve en détention dans les conditions qu’on imagine.

Tous saluèrent sa fierté et la manière dont elle a réagi à sa condamnation à mort.

« J’irais la tête haute, sans peur, car je serais accompagné de Notre seigneur et de la Vierge Marie » a- t-elle, en effet, déclarée en apprenant que son arrêt de mort venait d’être prononcé. Une phrase sur presque toutes les lèvres hier soir.

Un certain nombre d’autres points furent soulevés par les orateurs.

Tout d’abord beaucoup s’étonnèrent de manière réthorique du fait que concernant cette condamnation à mort d’Asia Bibi pour « blasphème » nous n’avions pas à faire à l’Etat Islamique ou à une quelconque organisation terroriste illuminée mais bien à l’islam légal du Pakistan, un pays « allié » de l’occident dans la lutte contre le terrorisme.

Aujourd’hui beaucoup de voix s’élèvent en France pour condamner les massacres de l’EI (Daesch) en prétendant que « l’islam ce n’est pas ça, l’islam ce n’est pas l’EI et ses massacres…« 

« L’islam ce n’est pas ça ? Alors prouvez-le ! » lança un orateur, car les faits sont malheureusement là et c’est bien l’islam légal du Pakistan qui a condamné à mort par pendaison une mère de famille pour sa Foi et un verre d’eau.

Dans la même veine, un autre intervenant suggéra à la communauté musulmane en France de se mobiliser et de manifester pour la libération d’Asia Bibi au lieu de le faire contre « l’islamophobie ».

Certains médias ayant accusé la manifestation d’islamophobie, un des organisateurs a répondu en déclarant que dans le cas présent la question n’était pas d’encourager ou non l’islamophobie mais bien plutôt de collaborer ou non au totalitarisme meurtrier de ce pays musulman.

IMG_7799

Vis à vis de la menace de totalitarisme que fait peser la charia partout dans le monde, un consensus est apparu entre les orateurs pour appeler la France à retrouver de toute urgence ses racines chrétiennes.

Les manifestants entonnèrent enfin le chant d’un « Salve Regina » pour confier Asia Bibi à la « douce Vierge Marie » (o dulcis Virgo Maria) et la manifestation se termina sur la récitation d’un Notre-Père en latin, langue officielle de l’Eglise.