Affaire Luzenac: Sochaux veut obtenir un dédommagement

Plusieurs mois après la triste fin de l’affaire Luzenac, les victimes collatérales entendent demander des dédommagements comme le club de Sochaux. Ce dernier n’avait pas eu la chance de la Berrichonne de Châteauroux que la Ligue avait vite réintégré en L2 en lieu et place de Luzenac. De son côté, Sochaux n’avait jamais réintégré la L1 malgré que la DNCG ait interdit Lens de monter en L1. Faut-il rappeler que Lens a eu la permission d’accéder en L1 environ une semaine avant le début du championnat. Il est bien évident que si comme Châteauroux, Sochaux avait été réintégré aussi vite, les choses se seraient compliquées pour Lens mais il n’en a rien été ce qui a ajouté au scandale de l’affaire Luzenac. Ce fait a tronqué la préparation du club sochalien qui ne savait pas dans quelle division, il allait définitivement évoluer.

C’est pourquoi comme nous l’apprend le site d’informations bisontin macommune.info, le club a décidé de saisir la justice pour obtenir un dédommagement du préjudice sportif subi. La requête a été examinée aujourd’hui à Besançon. Le tribunal devait y entendre les conclusions du rapporteur public, magistrat qui proposera une solution de règlement du litige, ainsi que les observations des parties. Selon David Desgouilles, blogueur qui fait partie de la rédaction de Causeur, le rapporteur a estimé que Lens n’aurait pas dû réintégré la L1 après la décision de la DCNG. Néanmoins, la décision finale doit être rendue le 29 janvier prochain et ce sera au juge de trancher. Voilà qui pourrait s’avérer explosif pour la Ligue !