83% des femmes ayant recours à une IVG médicamenteuse prennent des antidouleurs